Prises de parole en live stream

L’évènement en live stream, l’hybride par excellence

Faire passer un message en live stream n’est pas la même chose que prendre la parole sur scène devant un auditoire captif.

Il faut construire un programme comme en télévision, avec les codes visuels de l’annonceur, mais aussi ceux du web : créer du lien et de l’interaction avec son public avec des contenus riches, variés, multisupports.

Il y a donc :

  • l’animateur et des invités sur le “plateau” qui pourra être un des espaces des locaux de l’annonceur mais aussi un plateau virtuel ou un studio loué à cet effet
  • des invités et intervenants en duplex depuis un lieu distant
  • les “viewers” qui sont spectateurs depuis chez eux mais doivent aussi être invités à commenter, poser des questions, aller chercher davantage d’info sur ce qui est dit 

 

Quelles solutions techniques ?

Réaliser la captation vidéo de cette prise de parole ne nécessite pas les moyens techniques traditionnels que vous avez l’habitude de voir en plénière de grandes AG.

Exit donc les grosses caméras plateaux et les régies vidéo d’un autre temps qui sont très limitées et longues à installer. Place aux régies vidéo “web” qui ont fait leur preuve sur les plus grosses productions dans le sport, l’e-sport et le divertissement.

Pour les curieux, le coeur de ces régies est un CPU (processeur de PC) là où les régies traditionnelles travaillent sur des FPGA (circuit intégré en logique cablée). Deux inconvénients : elles induisent un retard de quelques millisecondes (aucune incidence sur un livestream décalé de quelques secondes par nature) et compressent les images au format ….. du WEB !!

Ces régies offrents des possibilités très larges : grand nombre de flux vidéo, replay instantané, lecteur média, plateau virtuel, intégration chats réseaux sociaux, mixage audio automatisé …

On préférera également des caméras tourelles légères qui réduisent le nombre de cadreur dans un espace qui peut ainsi être réduit.

Pas de concession sur la qualité de l’image, tout comme le son qui doit être exemplaire. On peut également envisager d’envoyer un kit micro chez les intervenants en duplex, à l’instar de lémission POPCORN pendant le confinement (https://www.youtube.com/watch?v=WaEe23TlQR4)

 

Les outils et interactions pour un évènement à succès ?

Pour dynamiser l’évènement, même si le programme dure 2h là où il devait durer la journée en présentiel, il faut s’armer d’outils et de créativité :

  • Intégrer des contenus qui rappellent l’identité de la marque : couleurs, typographies, jingles, transitions.
  • Intégrer des titrages des intervenants
  • Prévoir des fenétrages pour dynamiser les discussions
  • Afficher une barre de progression temporelle du programme et le sujet en cours pour resituer le spectateur
  • Faire apparaitre les commentaires de la plateforme de diffusion (youtube, facebook, twitch…), des Twitts (identifiés par #) ou des questions/réponses d’une chatroom créée pour l’occasion
  • Proposer des “instant replays”, autrement dit repasser les moments forts à l’issue même d’une séquence pour figer les idées et le message
  • Présenter des produits et innovations en réalité augmentée sur le plateau, plutot que de lancer trop de vidéos ou d’enchainer les slides Powerpoint.
  • Mettre en place une zone d’information dynamique sous la vidéo live. Ces information en temps réelles peuvent proposer un contenu enrichi sur ce qui est dit en direct : parcours des intervenants, bibliographie, liens, historique… Ces éléments peuvent prendre la forme d’un menu contextuel : on clique pour ouvrir des sous-menus et en savoir encore plus.
  • Proposer des effets AR dans Instagram dont le lien est proposé par QRcode pendant le live.

 

Faire intervenir un grand nombre de participant en direct ?

Si vous souhaitez faire apparaitre des dizaines de personnes sur le live, il est possible d’intégrer une visioconférence type “zoom” dans le programme produit. Les participants que vous souhaitez faire intervenir peuvent rejoindre le débat par un système de duplex.